SILA - Syndicat Mixte du Lac d'Annecy

Recherche

Syndicat Mixte du Lac d'Annecy
AccueilAménagement et protection du lac
Convertir cette page au format pdf

Qui fait quoi sur le lac ?

 

Le lac d’Annecy et son bassin versant font l’objet d’une surveillance continue de la part de plusieurs acteurs locaux qui travaillent ensemble pour préserver ce patrimoine naturel exceptionnel, le valoriser et concilier les différents usages.

L’État, propriétaire et gestionnaire du lac

Le lac d’Annecy est un lac domanial, c’est-à-dire qu’il appartient au domaine public fluvial de l’État. L’État intervient essentiellement sur deux plans : la réglementation et la gestion.

Concernant la réglementation, le Préfet de la Haute-Savoie est l’autorité de police en matière de navigation, pêche, chasse, qualité de l’eau et environnement. Après concertation avec les différentes catégories d’usagers, il prend des arrêtés préfectoraux dans le but de concilier les usages, d’assurer la sécurité de tous et de préserver l’écosystème du lac.

Mouillages ayant fait l'objet d'une autorisation de la part de l'État - JPEG - 183.5 ko
Mouillages ayant fait l’objet d’une autorisation de la part de l’État
© Gw. P. / SILA

L’application de la réglementation est contrôlée sur le terrain par les services de l’État (Police, Gendarmerie, Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, Direction Départementale des Territoires, Autorité Régionale de Santé…).

En tant que gestionnaire, l’État délivre également les occupations temporaires du domaine public fluvial, telles que les autorisations de mouillages.

Le SILA, chargé de la protection et de la valorisation du lac et de ses rives

Le lac d'Annecy depuis le col de la Forclaz - JPEG - 198.3 ko
Le lac d’Annecy depuis le col de la Forclaz
© OT Lac d’Annecy

Né en 1957 de la volonté de sauver le lac d’Annecy de la pollution par la création d’un réseau complet d’assainissement, le SILA a vu sa compétence liée à l’aménagement et la protection du lac et de ses berges se renforcer au fil des années.

Aujourd’hui, le SILA participe à la préservation du lac d’Annecy à travers plusieurs actions, tels que le suivi scientifique du lac, la protection des espaces naturels ou encore la restauration des roselières. Il gère également un certain nombre d’équipements pour la navigation tels que les débarcadères publics.

Dans le but de valoriser et faire découvrir le lac tout en veillant au respect de l’environnement, le SILA a réalisé plusieurs aménagements autour du lac tels que la Voie Verte et le sentier piétonnier.

Les communes et les EPCI, acteurs de l’aménagement des rives

Une zone de baignade au lac d'Annecy - JPEG - 235.8 ko
Une zone de baignade au lac d’Annecy
© Damien ZANELLA / SILA

L’ensemble des équipements existants sur les rives du lac (plages, ports…) est principalement réalisé et géré par les communes et / ou les EPCI.

Par ailleurs, ces derniers réalisent les profils des zones de baignade qui permettent d’évaluer la qualité des eaux de baignade, d’identifier les sources de pollution potentielles et de définir les mesures à prendre pour assurer la protection sanitaire des baigneurs et informer le public. Le SILA et l’Agence Régionale de Santé ont contribué à la réalisation de ces profils.

Dans le cadre de leur compétence eau potable, les communes et les EPCI assurent la gestion des pompages d’eau dans le lac, le traitement et la distribution de l’eau aux habitants. Ainsi, la Communauté de l’agglomération d’Annecy a entièrement rénové l’usine de pompage de la Puya et de traitement des Espagnoux (en savoir plus)

Les autres acteurs institutionnels et associatifs

De nombreux autres acteurs locaux contribuent à la gestion, la préservation et la valorisation du lac d’Annecy et de ses rives notamment :

Pour découvrir le lac d’Annecy et ses rives, consultez le guide du patrimoine naturel du lac d’Annecy

Les documents attachés

Haut de page