SILA - Syndicat Mixte du Lac d'Annecy

Recherche

  • This website is a personal website created by a passionate Englishman, Stanley Root. We hope you will enjoy it! (SILA is not responsible for the content of this website)

Syndicat Mixte du Lac d'Annecy
AccueilRestez informésActualitésLac d’Annecy : Un observatoire de la fréquentation nautique mis en place en 2018 !
Flux RSS des actualités Convertir cette page au format pdf

Lac d’Annecy : Un observatoire de la fréquentation nautique mis en place en 2018 !

Publié le 31 janvier 2019

Objectifs et méthodologies : la création d’un groupe de travail

C’est dans le cadre de la Commission Lac & Prospective du SILA, instance participative de gouvernance du lac d’Annecy, qu’un groupe de travail consacré à la fréquentation nautique a été constitué, sur la base du volontariat. Ce groupe de travail a eu pour but de définir les objectifs et les méthodologies des différentes actions à engager dès 2018.

Deux séances ont été animées par le SILA, auxquelles participaient la DDT, l’Agence de l’Eau, les communes de Doussard et Menthon-Saint-Bernard, des associations (FRAPNA, AULA, Annecy Lac Pêche, ALAE…), des professionnels (loueurs de bateaux…) et des clubs sportifs (la Coulée Douce…).

La première séance de travail s’est déroulée le 24 novembre 2017 et a permis de faire un point sur les attentes et les éléments prioritaires pour établir un suivi de la fréquentation.

Au cours de la seconde séance, organisée le 15 mars 2018, les indicateurs de l’observatoire ainsi que les méthodologies retenues afin d’y répondre ont été définis et validés par les participants. Un premier groupe concerne des indicateurs liés au nombre d’embarcations en stationnement sur le lac. Ils seront principalement mesurés grâce aux données de la DDT et celles des communes riveraines.

Prise de vue_rive gauche_lac d'Annecy - JPEG - 390.5 ko
Prise de vue_rive gauche_lac d’Annecy
©SILA

Un second groupe d’indicateurs est lié à la circulation sur le lac d’Annecy, avec notamment des campagnes de prises de vue aérienne par ULM, suivies d’une analyse minutieuse réalisée par le SILA, permettant d’identifier les types d’embarcations et de distinguer celles en mouvement et celles en stationnement.

Il a également été convenu que les données collectées par les différents contributeurs seront régulièrement actualisées et recensées au sein d’un rapport annuel.

Des premiers résultats en 2018 !

Concernant les indicateurs liés au parc d’embarcations en stationnement sur le lac, on note que depuis plusieurs années, le nombre de stationnement autorisés aux loueurs d’embarcations est resté stable.
Il est en de même pour le nombre de mouillages autorisés de façon générale par l’État pour les autres stationnements sur le plan d’eau.

En 2018, et d’après les données de la DDT, le nombre de place de stationnement dans les ports et sur les ouvrages gérés par les communes s’élève ainsi à 1876.

Prise de vue bateaux sur le lac d'AnnecyD’après les retours des communes riveraines centralisées en 2017 par la DDT, sur 1479 embarcations recensées dans les infrastructures gérées par les communes, environ la moitié (48%) des bateaux sont inférieurs à 10 cv, 12% sont compris entre 10 et 100 cv, et 40% sont supérieurs à 100 cv.

Concernant la mesure de la circulation simultanée des embarcations sur le lac d’Annecy, huit campagnes de prises de vue, avec environ 80 à 100 clichés par survol, ont été réalisées entre juin et octobre 2018 à partir d’un ULM, puis analysées par les services du SILA. Les résultats ont montré, sur ces survols, une fréquentation allant de 129 embarcations, circulant simultanément sur le lac, à 788 lors de la session la plus fréquentée. Les bateaux à moteur représentaient alors près de la moitié (49 %) du total des embarcations comptabilisées. La densité d’embarcations était nettement supérieure sur la partie Nord du lac (au-delà d’une ligne La Puya-Veyrier du Lac) à celle des autres secteurs du lac.

L’ensemble des données sont consultables ici. Ce rapport ne présente que les données des indicateurs validés par le groupe de travail. Il n’a pas vocation à aborder la réglementation des usages du lac, ou les éventuelles mesures de gestion qui pourraient découler des observations réalisées. Une nouvelle campagne toujours en lien avec les services de l’Etat est prévue pour 2019. Cet observatoire est amené à être reconduit : d’éventuelles tendances ne pourront être mises en évidence qu’après plusieurs années.

Haut de page
Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Le SILA respecte vos données