SILA - Syndicat Mixte du Lac d'Annecy

Recherche

  • This website is a personal website created by a passionate Englishman, Stanley Root. We hope you will enjoy it! (SILA is not responsible for the content of this website)

Syndicat Mixte du Lac d'Annecy
Convertir cette page au format pdf

Types de valorisation

 

Les déchets ménagers issus du territoire du SILA font l’objet d’une valorisation poussée qui peut prendre trois formes : énergétique, matière et biologique.

La valorisation des déchets est un impératif environnemental et économique. Elle obéit également à la réglementation française et européenne.

La loi de juillet 1992 en matière de déchets ménagers interdit la mise en décharge des ordures ménagères brutes, c’est-à-dire sans valorisation ou traitement préalable.

Les lois I et II du Grenelle de l’environnement et le programme national de prévention des déchets fixent également de nombreux objectifs en matière de gestion durable des déchets :

La Directive-Cadre européenne sur les déchets de 2008 fixe comme priorité la prévention des déchets ainsi que leur valorisation. Parmi ces objectifs figure le recyclage de 50 % des déchets municipaux (c’est-à-dire les déchets dont l’élimination est assurée par les communes et les intercommunalités).

La valorisation énergétique

Groupe turboalternateur pour la production de chaleur et d'électricité - JPEG - 178.8 ko
Groupe turboalternateur pour la production de chaleur et d’électricité
© Image & Process

Elle consiste à récupérer l’énergie dégagée par l’autocombustion des déchets.

La modernisation en cours de l’usine Sinergie va permettre d’installer des groupes turboalternateurs et des chaudières plus puissants afin d’améliorer la performance énergétique des installations.

A l’issue des travaux en 2017, l’usine Sinergie produira 43 500 MWh (mégawatt.heure) de chaleur et 55 400 MWh d’électricité, soit plus du double de la production de 2013.
Le réseau de chaleur urbain de Seynod sera donc davantage alimenté par l’incinération des déchets ménagers.

La valorisation matière

Elle consiste à réutiliser les déchets comme matières premières secondaires.
Par le biais de l’incinération à Sinergie, elle concerne la ferraille et les mâchefers.

Boucle de Möbius, symbole du recyclage - PNG - 5.9 ko
Boucle de Möbius, symbole du recyclage

Les mâchefers sont traités en sortie de four. La ferraille contenue dans les déchets ménagers ne fond pas dans les fours à 850 °C. Elle est récupérée à l’issue de l’incinération par un aimant et transportée dans des aciéries où elle est réutilisée.

Les mâchefers sont ensuite analysés afin de vérifier leur conformité avec les normes en vigueur. Les mâchefers valorisables (les résultats de leurs analyses respectent les normes en vigueur) peuvent ensuite être utilisés sous forme de remblai, notamment en sous-couche routière.

La valorisation a également lieu lors du tri sélectif par les habitants. Les déchets recyclables récupérés dans les conteneurs et bacs prévus à cet effet sont triés et partent vers des filières spécifiques qui les transforment en de nouveaux objets.

Les déchets apportés par la population dans les déchèteries sont également triés : la partie valorisable est envoyée vers des filières de recyclage.

La valorisation biologique

Elle consiste à transformer les déchets organiques en compost pouvant resservir pour amender et fertiliser les sols.

Sur le territoire du SILA, une partie des boues des usines de dépollution et des déchets verts (tontes de pelouse, tailles de haies, branches…) est centralisée sur le site de l’usine Sinergie à Chavanod avant d’être transportée dans des plateformes de compostage.

La valorisation biologique peut aussi être pratiquée de manière individuelle à l’aide d’un composteur dans lesquels sont déposés certains déchets organiques.
Le compostage permet de disposer au bout de quelques mois d’un engrais naturel réalisé à partir de ces déchets.

Haut de page