SILA - Syndicat Mixte du Lac d'Annecy

Recherche

Syndicat Mixte du Lac d'Annecy
AccueilTraitement des déchetsValorisation des déchetsValorisation par incinération
Convertir cette page au format pdf

Valorisation par incinération

 

Les déchets ménagers et assimilés des habitants du périmètre du SILA sont traités par incinération à l’usine Sinergie et font l’objet d’une forte valorisation énergétique et matière.

L’usine de traitement des déchets Sinergie permet de valoriser les déchets ménagers et les boues des usines de dépollution des eaux usées pour les transformer en énergie et en nouveaux matériaux.

Une production de chaleur et d’électricité

L’usine de Sinergie permet de fournir de la chaleur (chauffage + eau chaude) pour près de 4 000 équivalent-logements situés sur la commune de Seynod.

En cours de modernisation (en savoir plus), l’usine Sinergie permettra de fournir le double de la production actuelle en électricité et chaleur !
L’électricité produite par Sinergie sera revendue à EDF, dans le cadre d’un contrat d’obligation de rachat qui offre une sécurité et une lisibilité sur 15 ans.

Cette valorisation énergétique est complétée par une valorisation matière qui permet de réutiliser les déchets comme matières premières secondaires (en savoir plus).

Un traitement axé sur le développement durable

En complémentarité avec les autres filières de traitement et de valorisation des déchets, l’incinération des déchets ménagers à l’usine Sinergie présente de nombreux avantages :

L’incinération n’est pas un frein au développement du recyclage, du compostage et de la méthanisation des déchets mais constitue une filière à part entière pour les déchets non recyclés et non organiques.
En effet, la dernière étude menée par l’Ademe montre qu’au minimum 39 % des ordures ménagères résiduelles ou OMR (après tri) ne peuvent être ni recyclées, ni compostées, ni méthanisées.

Les seules techniques éprouvées à ce jour pour traiter ces OMR sont l’incinération et la mise en installation de stockage de déchets (appelée autrefois mise en décharge).

Par ailleurs, l’incinération est la source d’énergie thermique la moins émettrice en gaz à effet de serre.

JPEG - 40.2 ko
Sources d’énergie thermique productrices de CO2
© Livre blanc de l’incinération, SVDU

L’incinération permet également de faire de la valorisation matière. Les mâchefers valorisables peuvent être réutilisés au niveau des travaux publics, en sous-couche routière par exemple.

Enfin, d’énormes progrès ont été réalisés au niveau des incinérateurs depuis les années 1990. Au regard des études menées auprès de la population habitant à proximité d’incinérateurs, il n’existe pas de risques sanitaires spécifiques pour ces riverains.

Des analyses portant sur de nombreux paramètres (poussières, chlorures d’hydrogène, oxydes d’azote, monoxyde de carbone, mercure, dioxines…) sont menées en continu sur les rejets de l’usine Sinergie afin de s’assurer leur innocuité pour l’environnement et la santé des personnes (en savoir plus sur le suivi environnemental lié à Sinergie).

Haut de page