Marais de l'Enfer
Marais de l’Enfer

La Cluse du lac d’Annecy, regroupe un ensemble de milieux naturels qui abritent une nature peu commune, avec une importante biodiversité, associée à de grandes zones humides riveraines, des forêts alluviales et quelques milieux soumis à des influences méridionales.

Natura 2000

Le SILA est opérateur du site Natura 2000 de la Cluse du lac d’Annecy. Son rôle est de coordonner les actions de gestion menées (entretien et restauration de la végétation, suivis scientifiques, concertation avec les acteurs locaux, animation des comités de pilotage…). Concernant les cas particuliers des deux réserves naturelles (Roc de Chère et Bout du lac), Asters, le Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Savoie, en est le gestionnaire délégué par l’État.

Liparis de Loesel © SILA
Liparis de Loesel © SILA

 

Le site est composé :

  • du marais de l’Enfer et des roselières du lac d’Annecy à Saint-Jorioz,
  • du marais de Giez Doussard Faverges-Seythenex, situé sur les communes du même nom,
  • des deux Réserves Naturelles Nationales : le Roc de Chère et le Bout du Lac d’Annecy.

Le statut Natura 2000, dont il bénéficie, l’inscrit dans un réseau européen de sites qui abritent les espèces et les milieux naturels les plus rares et menacés du continent. Parmi ceux présents sur la cluse du lac d’Annecy, on peut en citer entre autres :

  • pour les milieux : les bas-marais et tourbières (zones humides)
  • pour la faune : le castor d’Europe, le chabot commun (poisson), l’agrion de mercure et la cordulie à corps fin (deux petites libellules)
  • pour la flore : le liparis de Loesel (petite orchidée verte)

En savoir plus

 

Le Marais de l’Enfer

Le marais de l’Enfer est un espace naturel sensible à découvrir et à respecter.

Marais de l’Enfer © Gwladys Perrillat
Marais de l’Enfer © Gwladys Perrillat

Situé sur les communes de Saint-Jorioz et Sevrier, le marais de l’Enfer constitue une coupure verte d’intérêt majeur sur les bords du lac d’Annecy. Il renferme près de 300 espèces de plantes différentes, 150 espèces d’oiseaux, 9 espèces de chauves-souris, une vingtaine d’espèces de mollusques terrestres… Comme toutes zones humides, il contribue à la qualité de l’eau et à la régulation des régimes hydriques.

Cet espace situé en bord de lac, traversé par la voie verte, concentre différents usages qui doivent cohabiter dans l’intérêt de tous : fréquentation touristique, activité agricole, activités de loisir…

Pour préserver ce réservoir de biodiversité, il convient d’adopter les bons gestes et les bons comportements.

Afin de garantir le maintien de la biodiversité et les activités présentes, un plan de gestion global a été élaboré en 2018. Il vise à planifier, coordonner et suivre, sur une durée de 5 ans, des actions en faveur de l’écologie du site, de son environnement socio-économique, et de l’accueil du public.

Le SILA assure la coordination générale de ce plan de gestion, en lien étroit avec trois principaux partenaires : la commune de Saint-Jorioz et le Conservatoire du Littoral (principaux propriétaires du site), et Asters, Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie.

La mise en œuvre de cette gestion bénéficie du soutien financier du Département de la Haute-Savoie, dans le cadre de sa politique Espaces Naturels Sensibles (ENS).

 

Un partenariat entre le SILA et ASTERS

Enlèvement des flottants au lac d’Annecy © Asters
Enlèvement des flottants au lac d’Annecy © Asters

Dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs (CPO), le SILA accompagne financièrement le Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Savoie (Asters), sur des missions qui entrent dans le champ de compétence de l’aménagement et la protection du lac.

Les actions visent particulièrement les milieux naturels de la cluse du lac d’Annecy. Les thématiques traitées relèvent principalement de la sensibilisation du grand public, la préservation des roselières, la surveillance pour le respect de la réglementation, et l’entretien de sentiers.
Cette coopération contribue à renforcer la synergie des démarches menées en faveur du milieux naturels autour du lac d’Annecy.
Ce partenariat, qui dure depuis 2017, fait l’objet de présentations régulières aux acteurs du territoire, ainsi que d’un bilan général.


En savoir plus

 

Les oiseaux

Le SILA participe à la gestion des espaces naturels protégés ou sensibles de l’environnement du lac d’Annecy et à la préservation de la faune (notamment la population avicole).

La sensibilisation à la protection des oiseaux du lac

En collaboration avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et les communes riveraines du lac, le SILA a réalisé une signalétique spécifique sur l’interdiction de nourrir les oiseaux du lac. Les panneaux sont installés depuis l’été 2017.
Toute action de nourrissage est dangereuse pour la santé des oiseaux et favorise le phénomène de dermatite cercarienne.

 

Retrouvez ci-dessous les fiches espèces de ces oiseaux, accompagnées de leurs chants !

Sommaire