SILA - Syndicat Mixte du Lac d'Annecy

Recherche

Syndicat Mixte du Lac d'Annecy
Convertir cette page au format pdf

Voie Verte

 

Entre Annecy et Marlens, la Voie Verte du lac d’Annecy offre aux cyclistes, aux pratiquants de rollers et aux personnes à mobilité réduite, un itinéraire en site propre de près de 33 km, avec des points de vue magnifiques sur le lac et les montagnes environnantes.

Vue sur le lac et la Voie Verte à Duingt - JPEG - 216.3 ko
Vue sur le lac et la Voie Verte à Duingt
© Gw. P. / SILA

Située en rive Ouest du lac sur l’ancienne voie ferrée, la Voie Verte du lac d’Annecy est gérée et entretenue par le SILA, sur une longueur de 30 km allant de Sevrier (Beaurivage) à Marlens (limite Haute-Savoie / Savoie).
La Voie Verte est reliée à Annecy grâce à une piste bidirectionnelle réalisée conjointement par la Communauté de l’agglomération d’Annecy et le SILA.

Après Marlens, la Voie Verte est prolongée jusqu’à Albertville par une Véloroute gérée par le Conseil Départemental de la Savoie.

Le bouclage cyclable du tour du lac, est par ailleurs en cours, l’objectif étant de raccorder les deux rives du lac à l’horizon 2020, avec la réalisation d’une Véloroute en rive Est.

La Voie Verte du lac d’Annecy et ses équipements

Zoomer sur la carte pour voir apparaître les différents équipements situés le long de la Voie Verte (toilettes et/ou points d’eau, aires de repos, parking...)

Un aménagement accessible au plus grand nombre

La Voie Verte, un espace partagé entre tous les usagers - JPEG - 225.6 ko
La Voie Verte, un espace partagé entre tous les usagers
© Marie-Ève CHIRI / SILA

La Voie Verte du lac est un équipement accessible aux véhicules non motorisés et aux piétons. Au regard du règlement particulier, la Voie Verte du lac d’Annecy est ouverte aux cyclistes, pratiquants de rollers, personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux piétons uniquement sur les accotements.

La largeur des véhicules non motorisés pouvant emprunter la Voie Verte doit être inférieure à 0,80 m.
Les chiens, tenus en laisse courte, sont autorisés sur les accotements uniquement. Les chevaux et gyropodes sont interdits.

La Voie Verte du lac d’Annecy est un aménagement dédié aux loisirs et aux déplacements quotidiens, ainsi qu’un outil de promotion touristique. Il ne s’agit pas d’un équipement sportif réservé à l’usage de quelques-uns.

Un partage nécessaire de l’espace

En raison de la forte fréquentation de la Voie Verte (jusqu’à 10 000 passages par jour), il appartient à chacun d’avoir le comportement et l’équipement appropriés pour la bonne cohabitation et la sécurité de tous.
Une sensibilisation sur les règles de bonne conduite est menée chaque saison estivale auprès des usagers par une ambassadrice du SILA qui circule sur la Voie Verte.

Un aménagement axé sur le confort et la sécurité des usagers

L'aire de repos de Bredannaz sur la Voie Verte - JPEG - 262.9 ko
L’aire de repos de Bredannaz sur la Voie Verte
© Gw. P. / SILA

La Voie Verte du lac d’Annecy offre un itinéraire en site propre, sur une voie de 3,50 m de large parfaitement revêtue. Une attention particulière a été apportée à la sécurité de tous avec les barrières de protection positionnées à certaines intersections et les trois passages souterrains qui permettent d’éviter les croisements avec les véhicules motorisés.

Des aires de repos ont également été créées le long de la Voie Verte.

La plus importante est celle de l’ancienne gare de Bredannaz sur la commune de Doussard. Cette dernière est équipée de toilettes, d’une fontaine à eau, d’un espace pique-nique avec tables et bancs. En partenariat avec l’association Les Amis de Bredannaz, l’exposition de matériels ferroviaires anciens, dont une locomotive datant de 1911, permet de replonger à l’époque de la voie ferrée.

Un équipement de plusieurs millions d’euros

La partie créée par l’État entre Sevrier et Bredannaz a été mise en service en 1976.

Le prolongement de la Voie Verte réalisé par le SILA de Bredannaz à Marlens a représenté un montant de près de 9,3 millions €, financé par le SILA, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Départemental de la Haute-Savoie et l’Union Européenne.

Les documents attachés

Haut de page